Back to Top

MSO

titre
groupe e celsius 100px nb espace gruyere 100px nb Gravo Service 100px nb
raiffeisen 100px nb scott 100px nb
 
 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Groupe E Celsius BerGiBike, Fribourg – Bullenewsletter5 img 2

Dimanche 25 juin 2017

Le fribourgeois Adrien Chenaux a rempli son rôle de favori lors de la BerGiBike.

En remportant pour sa première participation la Groupe E Celsius BerGiBike avec 2’10’’ d’avance sur le vainqueur de l’année dernière Hansueli Stauffer et près de 4’ sur Konny Looser, le favori Adrien Chenaux devient le deuxième fribourgeois à s’imposer sur cette course après Xavier Dafflon en 2008. Chez les femmes, Cornelia Hug s’impose facilement devant Illona Chavaillaz et Franziska Brun.

Adrien Chenaux avait de la peine à contenir sa joie à l’arrivée à Bulle. « C’est sensationnel comme tout s’est déroulé », expliquait le fribourgeois de 25 ans. Lors de sa victoire le week-end dernier au Raid Evolénard en Valais, il avait profité de sa fraîcheur par rapport à ses principaux concurrents, qui avaient participé la veille à différentes compétitions. Cette fois les conditions étaient les mêmes pour tout le monde. Chenaux avait donc toutes les raisons de se réjouir que tout se soit si bien passé.

C’est dans la principale difficulté de la journée, la montée en direction de la Berra à 1719m que Chenaux était parvenu à s’échapper en compagnie du vainqueur de l’année dernière Hansueli Stauffer. Au sommet, Chenaux comptait un léger avantage sur Stauffer, que ce dernier parvenait cependant à combler dans la descente. Le même scénario s’est répété dans la montée du Gibloux qui culmine à 1200m. Mais cette fois Stauffer n’a plus pu combler l’écart jusqu’à l’arrivée, pour perdre au final 2’10’’ sur le nouveau leader de la Garmin Bike Marathon Classics. Il ne se montrait toutefois pas déçu : « J’espérais aujourd’hui une place sur le podium. Je me prépare pour atteindre mon pic de forme au mois d’août. Je suis donc content avec cette deuxième place. » Stauffer préférait souligner la grosse performance de son adversaire: « La vitesse à laquelle Adrien grimpait était tout simplement impressionnante. ». Stauffer se réjouissait également de cette nouvelle concurrence qui va ajouter du piment aux prochaines courses.

Konny Looser, troisième de l’épreuve et qui souffrait d’un refroidissement au départ déclarait: « C’était le maximum que je pouvais réaliser aujourd’hui. J’avais de bonnes jambes, mais pas suffisamment de souffle pour espérer plus. » En compagnie d’Arnaud Rapillard et de son coéquipier Jérémy Huguenin, il formait le premier groupe de poursuivants. Les conditions étaient donc défavorables pour Rapillard, esseulé dans le groupe et qui au final a dû s’avouer vaincu également par Huguenin. « Je n’aurais jamais pensé pouvoir terminer quatrième. C’est mon meilleur résultat cette saison – surtout après avoir perdu le contact avec le groupe aussi bien à la Berra que dans le Gibloux. », concédait Huguenin. En ce moment il ne peut que s’entraîner de manière irrégulière, étant donné qu’il a récemment repris le fitness où il était auparavant employé.
Chez les femmes, Cornelia Hug a remporté une course qu’elle aura mené de bout en bout, sans jamais être inquiétée. « J’ai tout de suite trouvé un bon rythme, que j’ai pu conserver tout au long de la course. J’avais tout le temps des hommes forts autour de moi, avec lesquels je pouvais me relayer. Je n’ai donc jamais eu besoin de rouler toute seule », expliquait Hug à l’arrivée. L’année dernière, elle avait chuté dans la descente de la Berra et avait terminé à l’hôpital. Cette victoire constitue en quelque sorte une réconciliation avec la course pour la coureuse d’Amsoldingen, qui ambitionne de remporter la victoire au classement général de la Garmin Bike Marathon Classics.

Sur la distance moyenne, Micha Klötzli s’impose devant Fadri Baradun et Remo Fischer; chez les femmes c’est Alessia Nay qui gagne devant Zina Barhoumi et Michaela Jauk. La première édition de la course «Gravel» s’est terminée avec la victoire de Amaël Donnet devant Yves Corminboeuf et José del Carmen. Le champion suisse de cyclocross Julien Taramarcaz a terminé à la sixième place alors que l’ancien champion du monde de cyclocross et champion olympique sur route Pascal Richard a rejoint l’arrivée en 9ème position.

newsletter5 img 1

Résultats

Hommes (79 km): 1 Chenaux Adrien (Fribourg) 3:25:46 2 Stauffer Hansueli (Sigriswil) 3:27:56 3 Looser Konny (Hinwil) 3:29:42
Dames (79 km): 1 Hug Cornelia (Unterlangenegg) 4:05:55 2 Chavaillaz Ilona (Sommentier) 4:28:35 3 Brun Franziska (Emmenbrücke) 4:48:41
Hommes (36 km): 1 Klötzli Micha (Tramelan) 1:23:22 2 Barandun Fadri (Samedan) 1:23:53 3 Fischer Remo (Oberhallau) 1:23:53
Dames (36 km): 1 Nay Alessia (Zizers) 1:40:18 2 Barhoumi Zina (Gümligen) 1:40:52 3 Jauk Michaela (Givisiez) 1:42:14

ORIGINE DE LA COURSE

Afin de combler un manque dans les Préalpes fribourgeoises et plus largement en Suisse romande au niveau des courses VTT de longue distance, une équipe de passionnés s’est constituée à fin 2010 afin de mettre sur pied la 1ère BerGiBike. L’idée de base était essentiellement de faire revivre le VTT dans la région, en reliant Fribourg à Bulle en passant par la Berra et le Gibloux. La course est rapidement devenue un événement incontournable de la saison VTT. La première édition, bénie par une météo radieuse, a réuni plus de 1'000 participants ! Pour une première, nous ne pouvions pas rêver mieux. En 2016, 1072 coureurs y ont participé!

BerGiBike